Fucking birthday

DRIIIIIIIIIING ! [NDLA : désolé, pas trouvé plus original pour imiter la sonnerie d’un téléphone, même américain]… DRIIIIIIIIIING !…

– Allo ?

– Joyeux anniversaire cousin !

– Oh merci David, tu es l’un des rares à me le souhaiter

– C’est normal l’ami, c’est un peu la famille, même si vous êtes de l’autre côté de l’océan.

– La famille, la famille… la mienne m’a laissé tombé moi, tu parles d’un anniversaire !

– Quoi ? Ils ne sont pas là ?

– Non. Michelle et la petite sont parties se la couler douce sur les plages espagnolespendant que moi je me suis tapé une journée comme plus jamais je ne veux en connaître pour mon anniversaire…

– A ce point là ?

– Pfffff… ouais… Pour te la faire vite, j’avais d’abord une cérémonie de remise de médailles. Le public a chantonné très mollement un « Happy birthday to you Mr President… » mais ça sonnait faux, c’était horrible, Et puis, tu voyais bien que c’était histoire d’être poli. Il est bien loin le temps où il me suffisait de dire « Yes we can » pour que ce soit la folie autour… Bon et pour couronner le tout, je me suis tapé la visite d’une usine Ford à Chicago. Ca devait être marrant de le faire au siècle dernier pour Woodrow Wilson, mais là ça m’a sérieusement barbé. Alors j’ai serré des mains, j’ai souri, j’ai fait semblant de m’intéresser et j’ai bien sûr rappelé combien l’industrie automobile était importante dans notre économie et qu’il fallait la soutenir de toutes nos forces après les dernières périodes difficiles, blablabla…

– Je vois… Si ça peut te rassurer, je sais bien que ce n’est pas mon anniversaire, mais ce n’était pas beaucoup mieux de mon côté…

– Oui j’ai vu ça, il parait que tu as dis que l’Iran était en possession de l’arme nucléaire ! Haha ! Sacré toi !

– J’en ai marre, j’arrête pas de dire des conneries… Mais, tu sais, la politique internationale ça n’a jamais été mon fort, c’est tellement compliqué… je comprends rien !

– T’en fais pas, les boulettes ça arrive à chacun de nous. Profite de ne pas avoir encore de cheveux blancs car je te promets que ça va t’arriver vite. Ca me traumatise moi, on dirait Nelson Mandela… Et c’est pas fini, tu sais de quoi on parle dans la presse ici ? Un sondage qui dit que plus d’un quart des Américains doute que je sois né aux Etats-Unis… Ils remettent ça !

– C’est l’été, faut bien qu’ils s’occupent avec des histoires sans intérêt… Regarde, c’est comme Sarkozy qui est pris en photo en train de péter les plombs sur le tournage de Woody Allen parce qu’il y a trop de monde autour de Carla.

– Lui au moins il est entouré quand il fête son anniversaire.

– Faut voir par qui

– Bon je te laisse, il faut que j’aille donner à manger à Bo. Merci pour l’appel.

– Et merci pour ton accueil en juillet ! A bientôt cousin.