Maman, trouve-moi une femme !

Non mais chéri, tu ne peux pas rester à la maison en permanence. Il te faudrait une gentille fille pour s’occuper un peu de toi tu sais. A ton âge tu devrais y songer. Non, il n’y a pas que les ordinateurs dans la vie. Viens, on va te trouver une femme douce et jolie. Ah pas celle-là non, elle est trop extravertie, regarde, elle sourit trop, c’est pas pour toi. An non, celle-ci elle est trop maquillée, assurément c’est une aguicheuse. Il me faut une fille sage pour mon bébé. C’est pas avec cette trainée que tu me feras des petits-enfants, je te l’interdis.

Mamma !!!! mes chaussures, elles sont cirées ? OK, si tu as fini de repasser ma chemise, viens un peu que je te montre mes préférées. Tu vois maman, celle-là elle est pour moi. Tu vois ses seins, ils sont bien refaits. C’est parfait. Et puis bon, elle a les lèvres tellement injectées qu’elle ferme sa gueule, si ça c’est pas de la chance. A priori, elle est d’accord avec moi, le père, c’est le chef de la famille. La femme elle, elle tient le foyer. Et puis regarde, elle a de belles dents, ça veut dire qu’elle prend soin de ses affaires, je suis sûr que du coup elle rangera bien la maison. Ah et maman, un dernier détail, sinon, on a fait quoi de mes enfants ? tu les as bien rangés aussi ?

Chéri, je crois qu’elles sont pas assez jolies pour toi. Il faut que tu restes avec moi. T’es mon bébé à moi. Viens, sers-moi fort dans tes bras. Franchement, tu veux vraiment une copine ? A quoi ça te sert ? Je suis là moi. Je m’occupe de tout, je vois pas pourquoi tu aurais besoin d’une copine en plus. Je ne te suffis plus, c’est ça ? Mais chéri, mon bébé où vas-tu encore, s’il te plaît, écoute-moi, ne pars pas tout de suite, reste avec moi.

Maman, fous-moi la paix. Tu me gonfles ! On s’en fout si elle est strip-teaseuse, OK, c’est un peu gênant mais on la connait depuis 2 minutes, après-tout on peut peut-être lui laisser une chance. Et puis arrête de me toucher en permanence, lâche ma cuisse. Et arrête avec ton jus d’orange tous les matins ! Je bosse la nuit alors le matin, c’est vraiment pas le moment pour venir me réveiller. Je m’en fous d’une fille stable et jolie t’as pas compris que j’étais juste mort de faim et que j’en pouvais plus de me prendre râteau sur râteau ! Donc remballe ta mine déconfite et les yeux noirs, je te rassure, je vais pas les épouser mais je compte bien me les taper !

Qu’est-ce que je passe mon temps à te dire choupinet, maman a toujours raison. Regarde comme il est beau, on dirait Lambert Wilson en couverture de Gala tellement il est beau ! Et puis tu l’as entendu parler de l’éducation, comme c’est important. Ah sa mère doit être si fière de lui, il est propre sur lui, pas comme l’autre et son costume de mafieux hein. Allez, fais-moi plaisir et ramène-le à la maison souvent pour dîner, il a l’air si raffiné, si cultivé. J’ai envie de le connaître moi. Bon, d’accord il ne te plaît pas mais fais donc un peu plaisir à ta vieille mère pour une fois, tu ne le regretteras pas.