Mario, une nouvelle fois chevalier rouge & bleu

Les sourcils épais et froncés, le regard assuré, il vissa sa casquette sur sa tête. Ses cheveux se faisaient plus rares, quelques poils blancs commençaient à se distinguer dans son épaisse moustache mais il n’avait rien perdu de son énergie quand il s’agissait de partir affronter le danger et sauver sa bien aimée.

Comment cet infâme monstre avait-il osé gâcher cette soirée exceptionnelle ? Une fois par siècle seulement, il était donné aux habitants du Royaume Champignon de contempler une pluie d’étoiles filantes. C’était ce soir là que le gigantesque Bowser avait justement décidé d’attaquer. Il déplaçait sa masse gigantesque à une vitesse incroyable, sautant tout autour du château. Le ciel pourpre semblait se déchirer tandis qu’à chacun de ses pas, le sol quant à lui tremblait, prêt à s’ouvrir.

Dans les rues, la fête avait laissé place à un spectacle apocalyptique. Les champignons ruaient dans toutes les directions, tentant de s’éloigner au plus vite du démon. Mario lui fit face quelques instants. Il eu le temps d’apercevoir Peach retenue prisonnière dans le creux de sa main, l’appelant au secours à s’en vider les poumons. C’est alors que Bowser s’élança vers le ciel et disparut dans les ténèbres. Impossible de savoir combien de fois il avait déjà vécu cette scène mais comme à chaque fois, elle lui déchirait les entrailles. Mais comme la première fois, il y a 29 ans, celui qu’on surnommait “Jumpman” allait partir à sa rescousse, une fois de plus.

Il était enfin prêt. Son regard bleu brûlait de la même flamme qu’au premier jour. A bord de son vaisseau, il entama sa quête à travers la galaxie. De planète en planète, cramponné aux poils roux d’un Yoshi enflammé par un piment vraisemblablement trop fort, il filait telle une fusée à travers des contrées inconnues.

Chaque nuit, il soignait ses poings meurtris par les combats et sa tête douloureuse. Les migraines se faisaient de plus en plus intenses mais il ne pouvait faire l’économie de la recherche de substances dopantes dans les blocs qui lévitaient sur son parcours.

Il en avait des nausées. Des années d’abus de champignons et autres herbesavaient dégradé son organisme mais leurs attributs étaient devenus indispensables pour l’aider à tenir le coup. Mais il faisait plus attention avec l’âge et ne consommait plus que des produits naturels. Il gardait un très mauvais souvenir de ces années noires où il avait sombré dans des substances chimiques et joué à l’apprenti sorcier. Il avait enfin réussi à retrouver son glorieux nom Super Mario et faire oublier le surnom de “Doc” qu’on lui avait même prêté à l’époque.

Il lui fallait en effet conserver les idées claires pour se frayer un chemin jusqu’à l’antre de Bowser. Un seul faux pas le précipiterait dans un lac de lave mortel. Sans crainte, peut-être par la force de l’habitude, il se tenait droit, prêt à affronter son ennemi juré.
Une fois de plus, et sans doute pas la dernière.