Quels sont les secrets d’écriture des auteurs devenus célèbres ?

secrets d’écriture des auteurs

Un best-seller, c’est ce que tous les écrivains souhaitent pour leur œuvre. Mais atteindre ce niveau n’est pas facile. Il faut faire plus que rédiger, on doit y mettre corps et âme pour y arriver. Toutefois, rien n’est impossible, il y a beaucoup d’auteurs amateurs qui sont devenus très célèbres en persistant à améliorer la qualité de son travail. L’effort vaut de l’or dans le métier, mais il y a aussi quelques astuces que l’on peut suivre pour accélérer la vitesse vers le succès.

Avoir un bon état d’esprit

Au-delà des règles à respecter, un bon roman commence toujours par celui qui l’écrit. Les écrivains qui ont eu des succès dans leur travail n’écrivaient pas toujours pour attirer plus de lecteurs. Le plus important est d’écrire pour soi. Se raconter l’histoire à soi-même. Ainsi, tout peut commencer par des manuscrits, et c’est après que l’on doit vérifier les fautes, et améliorer la phrase si nécessaire.

Il faut savoir exprimer ce qu’on ressent tout au fond de son cœur, honnêtement, car, c’est ce qui touche l’écrivain va toucher les lecteurs. Ainsi, l’authenticité est la première qualité à avoir avant de se préoccuper de ce que les critiques vont dire.

Par ailleurs, un écrivain qui a fait succès dans sa carrière a toujours confiance en lit et reste toujours fidèle à sa façon d’écrire. La peur est la première cause des mauvais mots, des mauvaises phrases, des mauvaises pages, et d’un mauvais roman. De plus, chacun a son style, ses manières de former les phrases pour apporter plus de garniture dans leur œuvre. Ainsi, imiter un écrivain n’est pas la bonne solution si on veut se développer dans ce monde. Il faut rechercher son propre style et continuer dans ce sens en essayant de s’améliorer. Toutefois, les fac-similés peuvent être de très bonne alternative pour commencer dans l’écriture.

Le but d’une œuvre d’écriture est de faire voyager, de stimuler l’imagination du lecteur… pour le rendre heureux. Ainsi, les grands auteurs célèbres n’écrivent pas en manuscrit juste pour se faire de l’argent. Non, le but va bien au-delà de cette face, il s’agit d’améliorer le contenu pour stimuler la joie tant pour son cœur que pour celui du lecteur.

Le style d’écriture et le nombre de parties qu’il y a dans le roman

Les romans qui sont devenus un best-seller ont plusieurs points communs. Dans le livre, il n’y a qu’une idée générale développée dans trois grandes parties. La majorité de ces romans ont juste 3 parties, ni plus ni moins. Dans les parties, on peut suivre 7 types de schémas généraux :

  • La transformation d’une situation difficile vers une situation heureuse
  • La transformation d’une situation heureuse vers une situation difficile
  • Le type de roman dit initiatique qui transforme une situation misérable en une fin riche
  • Les histoires de changements, de renaissance
  • Les romans de voyage et de retours depuis un autre monde
  • L’aventure
  • L’histoire des héros contre un méchant

Ce sont les principaux schémas que racontent les livres des grands auteurs. Après, ce n’est pas le seul critère, c’est une vue globale, le tout se joue sur le fond.

Toutefois, ce n’est pas toujours les phrases de belles tournures ni les grands jeux de mots qui font la qualité d’un livre. En effet, la simplicité rend aussi le roman authentique, à part les projets de fac-similé. On doit utiliser le bon mot, il ne faut pas chercher à chaque phrase des mots très philosophique. En ce qui concerne le langage, le temps neutre est le plus approprié. Par ailleurs, il ne faut pas abuser des points d’exclamation pour concrétiser une quelconque émotion. 

Bien étudier la première phrase

La première phrase est la phrase la plus importante dans un roman. C’est à partir de cela que l’on va déjà juger la suite de ce qu’on va lire. Ainsi, c’est l’un des grands secrets des écrivains célèbres, conquérir le cœur du lecteur avec ses premiers mots. On peut différencier un bon livre d’un livre qui va avoir un grand succès à partir de cela.

Alors, à première vue, la phrase doit déclencher une action, il faut une phrase qui affirme plus d’autorité. Cependant, les mots doivent rester simples et utiles. La phrase doit être facile à lire, facile à comprendre, mais qui stimule déjà l’imagination du lecteur. La première phrase doit lui faire voyager, imaginer ce qui pourrait être la suite de sa lecture.

C’est ce qu’on a retrouvé dans toutes les écritures des écrivains célèbres. Cela les différencie des autres auteurs et fait la spécificité de leurs œuvres.

Par exemple, les personnages principaux peuvent exprimer la phrase en évoquant un désir, un besoin ou un devoir… Le commencement est très important.

Les conseils techniques pour un grand livre

Il faut soigner l’introduction, elle doit stimuler la continuité à lire. Mais pas seulement l’introduction, chaque phrase a son importance dans un roman à succès. Le fait est qu’on doit vraiment écrire mot par mot, on n’en doit pas se précipiter dans la quantité de phrases que l’on a écrites dans une journée. Il faut plutôt se tourner vers la qualité. En ce qui concerne la construction des phrases, on doit éviter la forme passive autant que possible. Il faut oser dire ce qu’on veut, mais ne pas se cacher derrière une voix passive que l’on suppose sans risque.

En outre, on ne doit pas mettre des adverbes dans les phrases. Il faut structurer la phrase pour dire ce que l’on veut exprimer avec le verbe qu’il faut. Inutile de recourir à des adverbes. Il faut aussi penser à faire des paragraphes et limiter les passages descriptifs. Si on doit faire un travail de rechercher pour améliorer le contenu du roman, il faut que cela ne supplante pas l’intrigue. On peut passer par les fac-similés pour apprendre des grands auteurs tout en s’améliorant dans son écriture.